Je veux vivre de Jenny Downham

Bonjour à tous !

      Je suis désolée d’avoir déserté quelque peu ce blog ces dernières semaines mais j’ai malheureusement eu très peu de temps pour lire et surtout un flot considérable de travail.  J’ai quand même réussi à finir un livre qu’une de mes amie s m’avait prêté et que je voulais découvrir depuis longtemps : Je veux vivre de Jenny Downham ! 🙂

Couverture Je veux vivre

Résumé :

Tessa vient d’avoir seize ans et se sait condamnée.
Dans quelques semaines, elle mourra d’une leucémie. Partagée entre la révolte et l’angoisse, l’injustice et les aspirations propres à son âge, Tessa décide de tout connaître de la vie avant de mourir, y compris les transgressions, la célébrité… Aidée de sa meilleure amie, de ses parents qui acceptent tout, Tessa se lance alors dans une course contre la montre, contre la mort, pour vivre !

Mon avis :

        « Encore un roman qui parle d’ados en voie de mourir », voilà ce que je me suis dis dès les premières pages du livre. Je pense que je me lasse vraiment de ce genre de romans tellement ils font parler d’eux, même s’ils sont parfois très bons comme Tous nos jours parfaits que j’avais adoré. J’ai tendance à être dégoûtée très vite des tendances surtout en matière de lecture donc forcément ça n’a pas loupé et cela m’a valu d’avancer à reculons dans Je veux vivre. J’ai eu une relation mi amour, mi ennui avec ce roman car le début m’a tout simplement énervée. Je n’étais pas du tout dans l’histoire, le ton du livre et l’écriture de l’auteur me paraissaient trop bruts et les personnages m’étaient insupportables. Pourtant, j’ai quand même avancé avec persévérance et je me suis surprise à l’apprécier surtout vers la fin. Je crois que ce livre est vraiment fait pour qu’on s’attache aux personnages et surtout à Tessa petit à petit, en même temps que l’on découvre leurs histoires respectives. Tessa a un regard très cynique envers sa propre condition. Loin de se laisser mourir, elle préfère au contraire tout tenter pour se sentir vivre quitte à braver les interdits. La fin du live que l’on connait dès le début est pourtant surprenante tant elle est émouvante et surtout réaliste. J’ai eu vraiment l’impression de ressentir les sentiments de Tessa. Finalement, je ne regrette pas de l’avoir lu même si je pense que je vais faire une pause sur ce genre de livre sinon je risque de faire une overdose ! Je vous le conseille quand même si vous cherchez un roman dans la même veine que Nos étoiles contraires  en un peu plus incisif et rock’n roll ! 🙂

Extrait :

         Cal dit que les humains sont faits de la cendre nucléaire d’étoiles éteintes. Il dit qu’après ma mort, je deviendrai poussière, brillance, pluie. Si c’est vrai, je veux qu’on m’enterre ici,sous cet arbre. Ses racines pénétreront dans mes entrailles humides et assécheront mon corps. Je réapparaîtrai en fleur de pommier. Au printemps, je m’éparpillerai en vrillant dans l’air comme un confetti et collerai aux chaussures des membres de ma famille. Ils me mettront dans leur poche et répandront la soie subtile que je serai devenue sur leur oreiller pour les aider à dormir. A quoi rêveront-ils alors ?
En été, ils me mangeront. Adam sautera par-dessus la haie pour me voler, entêté par mon odeur, ma rondeur, ma peau brillante et saine. Il demandera à sa mère de me cuisiner en crumble ou en strudel, et il m’engloutira.

     Concernant le challenge 2016, ce roman m’a permis de rayer : un livre choisi pour toi par quelqu’un d’autre (merci Marine) ! 🙂

Publicités

3 réflexions sur “Je veux vivre de Jenny Downham

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s