Le ciel est à nous de Luke Allnut

Bonjour à tous,

       J’ai eu la chance de recevoir il y a quelques semaines le premier roman de Luke Allnut : Le ciel est à nous, grâce à la masse critique de Babelio. J’étais un peu perplexe en le commençant car la quatrième de couverture le comparait à Nos étoiles contraires et même si je l’avais bien aimé, je n’avais pas envie de lire un énième roman dans le même genre. Finalement, je suis très contente de l’avoir reçu car ce fut vraiment une bonne surprise.

Couverture Le ciel est à nous

Résumé :

        Rob Coates vit en Cornouailles et partage son existence solitaire entre l’alcool et les aventures d’un soir. La brume ne se lève que lors de ses promenades aux airs de pèlerinages : Rob retourne sur les lieux où il a emmené son jeune fils Jack. Il prend alors des photos panoramiques qu’il poste sur son site, baptisé « Le ciel est à nous ». Derrière ces rares moments de grâce se dévoile, par instantanés, ce que cache la détresse de Rob : l’amour avec Anna, son ex-femme, la réussite professionnelle, un fils chéri, leur complicité partagée. Et puis le drame, et un champ de ruines.
Rob fait de son mieux pour se détruire à petit feu, mais une découverte va le forcer à se remettre en question. Il lui faudra revenir aux sources de sa peine et projeter une lumière nouvelle sur son histoire.
Au-delà du chagrin et de la culpabilité, pourra-t-il trouver la paix et se réconcilier avec le monde ?

Mon avis :

       Si ce roman est comparé à Nos étoiles contraires c’est uniquement parce qu’il traite de la maladie du cancer. Ni le public auquel il se destine, ni les personnages et encore moins l’histoire ne sont comparables à ce dernier. En effet, nous suivons Anna et Rob, un jeune couple anglais qui, après bien des problèmes pour avoir un enfant, donne finalement naissance à Jack.
          Jack est un petit garçon plein de vie qui aime par dessus tout les pokémons et les sites en hauteur. Seulement, 5 ans après sa naissance, quelques vertiges et des moments d’absences alarment Anna et Rob. Le verdict tombe comme un couperet : Jack est atteint d’une tumeur au cerveau.
        La force de ce roman est qu’il ne tombe jamais dans le pathos et les bons sentiments mais qu’au contraire, tous les sentiments ô combien complexes des personnages sont retranscrits de manière ultra réalistes et presque palpables. Le roman n’est pas centré sur Jack mais sur le couple d’Anna et Rob qui se cristallise autour de Jack. En effet, le roman commence par une ellipse dans lequel on nous indique qu’Anna est partie et que Rob a sombré dans l’alcool. Même si l’on sait dès le départ les plus gros aboutissements de l’histoire, l’auteur arrive à nous tenir en haleine tout au long du roman car ce que l’on cherche à savoir avant tout, c’est ce qui a bien pu se passer pour en arriver là. D’ailleurs tous les a priori que l’on pouvait avoir au départ sur la  situation des personnages se transforme lorsque l’on découvre leur psychologie.

       Bref, ce roman est une pépite qui traite très bien du sujet de la maladie que l’auteur maîtrise puisqu’il débutait lui-même une chimiothérapie lorsqu’il l’a écrit. Malgré son sujet difficile, je le conseille à tout le monde car il est vraiment plaisant à lire et nous fait passer par tout un panel d’émotions.

Extrait :

Les gens répètent qu’on n’oublie jamais. On se souvient toujours de la sensation de leurs doigts. La douceur de leur peau. Leur sourire si doux, irrésistible. Leur rire qu’on croit entendre dans le salon lorsqu’on fait la vaisselle. On n’oublie jamais.
Tu parles. On oublie, et plus vite qu’on aimerait le croire. On oublie et ensuite on culpabilise, parce qu’on a l’impression d’être un hypocrite et de ne pas avoir vraiment aimé l’être cher.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s