Furie de Joris Chamblain

Bonjour à tous !

Il y a quelques semaines, je participais à la masse critique de Babelio spéciale romans jeunesse et j’ai eu la chance d’être sélectionnée pour recevoir un roman de Joris Chamblain, un auteur que je connaissais grâce à ma série BD jeunesse chouchou, Les Carnets de Cerise. J’avais donc hâte de découvrir un roman de cet auteur. 🙂

Couverture Furie

Résumé :

« Tout à coup, une forte sensation de chaleur venue de son ventre explosa et se diffusa dans tout son corps en s’insinuant dans ses muscles, jusqu’au bout de ses doigts. La sensation était inédite, mais elle lui fit du bien et la détendit complètement. Lou n’avait plus peur, se sentait parfaitement sereine. Elle avait presque envie de dormir. Elle reprit ainsi le dessus sur ses émotions et, bien que cela lui paraisse absurde, elle décida d’écouter la « voix » et même de lui répondre.
– Qui… Qui es-tu? Qu’est-ce que tu fais dans ma tête?! lança-t-elle en pensée, les yeux plissés.
– Toujours été dans tête. Partie de toi cachée. Rage enfouie libérée.
– C’était toi, cette sensation de chaleur?
– Cadeau pour montrer pouvoirs. Maintenant plus forte, sens accrus.
-Qu’est-ce que tu veux?
– Regarde! »

Mon avis :

      Dans ce roman, nous suivons Lou, une jeune fille de 13 ans qui est d’une timidité telle que personne ne la remarque jamais. Jusqu’au jour où brusquement, deux éléments vont bouleverser sa vie du jour au lendemain : Chris le footballeur star du lycée va s’intéresser à elle et lui propose au cours d’une soirée, de boire une substance qui lui était alors réservée. Cette substance va avoir des effets inattendus puisqu’elle va peu à peu la transformer en redoutable prédatrice. Si elle doit alors lutter contre sa nouvelle double personnalité, elle va devoir en plus sauver le reste de la communauté. En effet, le créateur du breuvage, Bénédict, menace de réserver le même sort à tous les gens de son entourage et, par conséquent, de les transformer tous en véritables monstres. S’engage ainsi une véritable course contre la montre dans laquelle Lou, aidée de ses amis, va devoir faire preuve d’ingéniosité pour mettre fin aux plans diaboliques de Bénédict. Si l’idée me plaisait beaucoup au départ, puisque les éléments qui se mettent peu à peu en place au début de l’histoire sont très intrigants, le tout est retombé un peu comme un soufflé. En effet, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de facilités narratives (même pour un roman jeunesse) mais également beaucoup de clichés ce qui tend à gâcher la lecture du roman. Finalement, les éléments sont de moins en moins crédibles et la fin est totalement décevante. Cependant j’ai beaucoup aimé le personnage de Lou qui m’a rappelé le personnage de Cerise par certains traits de caractère, la détermination et la ruse notamment. Je préfère tout de même nettement les récits de Cerise qui sont tout de même un peu plus cohérents. Ce fut donc une lecture rapide et assez plaisante mais sans plus. La fin laisse penser qu’il y aura une suite mais je ne pense pas que je vais me la procurer si c’est le cas. J’attends tout de même Joris Chamblain au tournant pour d’autres sagas ou one-shot ! 🙂

Extrait du début :

– Fuir.
Assise sur une chaise en métal, les mains attachées dans le dos et un sac en toile sur le visage, Lou sent naître à nouveau dans son ventre cette voix bestiale qu’elle connaît si bien. L’être au fond d’elle glapit et renifle le danger. Son puissant instinct la pousse à s’enfuir, comme une montée d’adrénaline qui met son corps en alerte. Mais sa conscience tente de calmer l’animal.
Avant de fuir, elle doit savoir. 

Concernant le challenge, ce roman m’a permis de rayer : un roman fantastique ! 🙂

 

Publicités

2 réflexions sur “Furie de Joris Chamblain

  1. Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir eu cette impression sur ce roman ! Comme toi, j’aimais l’idée de départ du roman, mais j’ai vite été déçue de cet effet « personnages de série américaine » : clichés, sans profondeur, avec des relations attendues et une fin aussi oubliable qu’elle est décevante.
    Dommage, parce qu’à côté Joris Chamblain a fait de très jolies choses ! (Les Carnets de Cerise notamment, qui ont des personnages et une intrigue bien plus complexe que ça)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s