La lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry de Rachel Joyce

Bonjour à tous !

    Aujourd’hui, une nouvelle chronique pour un livre que j’ai mis pas mal de temps à lire puisque je l’ai commencé début juin ! C’est un livre qu’il me tardait de lire depuis longtemps et qu’au final j’ai beaucoup aimé malgré la mini panne de lecture que j’ai eu en le lisant ! 🙂

Couverture La lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry arriva le mardi...

Résumé :

      Il était juste parti poster une lettre. Mais c’est mille kilomètres qu’il va parcourir à pied. Jeune retraité anglais à la vie bien rangée, malmené par une épouse exaspérante dans ses paroles et ses gestes, Harold Fry reçoit un matin une lettre d’une vieille amie perdue de vue depuis longtemps qui lui annonce sa mort prochaine. Un courrier auquel il s’empresse de répondre. Une réponse qu’il décide de déposer au plus vite dans la boîte aux lettres la plus proche, une impulsion qui lui dicte d’aller jusqu’à la prochaine… Harold sort de la ville, animé par l’intuition qu’il doit remettre cette lettre en main propre à son amie. Et que, tant qu’il marchera, elle vivra. L’occasion pour lui de réfléchir sur sa vie, ses regrets, son avenir.

Mon avis :

    J’aimais beaucoup l’idée de ce roman, ce retraité qui se lance dans un projet totalement inconsidéré et improvisé. J’ai aussi apprécié que l’on ne sache rien sur la vie du protagoniste au début de l’histoire et que l’on découvre ses zones d’ombre tout au long du roman. En effet, on comprend vite à travers le roman qu’il ne s’agit pas seulement d’un pèlerinage pour redonner la foi à son ancienne partenaire de travail et amie mais aussi un vrai parcours de réflexion et d’une prise de conscience sur sa vie, ses réussites et ses échecs.
    Ces deux histoires mises en parallèle et dont on voit la progression au fur et mesure de la traversée de Harold Fry à travers l’Angleterre sont très bien mises en place. Nous passons sans arrêts du rire au larme. Ce roman est plein de belles leçons sur la vie et surtout très réaliste dans les émotions qu’il fait passer. Je pense qu’avoir mis du temps à le lire me l’a fait apprécier davantage puisque cela m’a permis de rentrer encore plus dans l’histoire et de progresser en même temps que le protagoniste.

    Je le recommande donc fortement à tous ! Je lirais très certainement La lettre de Queeny qui est sorti pendant ma lecture ! 🙂

Extrait : 

Harold songea à tout ce qu’il avait laissé passer au cours de son existence. Des sourires. Des coups à boire. Les gens qu’il avait croisés mille fois sur le parking de la brasserie ou dans la rue, sans même lever la tête. Les voisins qui avaient déménagé et dont il n’avait pas gardé la nouvelle adresse. Pire : son fils qui ne lui parlait pas et son épouse qu’il avait trahie. Il se souvint de son père dans la maison de retraite et de la valise de sa mère près de la porte. Et maintenant, il y avait cette femme qui, vingt ans plus tôt, lui avait prouvé qu’elle était son amie. Fallait-il toujours qu’il en soit ainsi? Que, juste au moment où il voulait faire quelque chose, ce soit trop tard?

     Concernant le challenge, ce livre m’a permis de rayer : un livre qui t’appartient mais que tu n’avais jamais encore lu ! 🙂

PS : Encore une nouveauté sur le blog, j’ai mis le lien vers mon compte Instagram sur la colonne de droite, si vous voulez y faire un tour ! 

Publicités

10 réflexions sur “La lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry de Rachel Joyce

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s