Les assistantes de Camille Perri

Bonjour à tous !

        Aujourd’hui je reviens avec un roman que j’ai eu l’occasion de connaître et de lire grâce à la masse critique de Babelio que je remercie d’ailleurs beaucoup. Il s’agit de : Les assistantes écrit par Camille Perri que j’ai sélectionné car le résumé me semblait plutôt aguicheur, dans le genre lecture sympathique pour l’été et ça tombait très bien car c’est ce dont j’avais besoin pour m’accompagner en vacances ! 🙂

Résumé :

        Elle, c’est Tina, l’assistante idéale. Zélée et discrète. Lui, c’est le boss. Il est puissant et charismatique, profitant sans scrupule du système. Un beau jour, Tina ouvre les yeux et comprend que respecter les règles ne la mènera pas bien loin. Tina Fontana, trente-deux ans, est l’assistante du très influent Robert Barlow, PDG de Titan Corp. Discrète, efficace et futée, elle est très appréciée de son célèbre patron. Mais après six années à prendre des rendez-vous et à servir des verres de vin qui valent dix fois son loyer, tout le glamour qui auréolait son travail s’est évanoui, contrairement à la charge de son prêt étudiant qui, elle, va crescendo. Mais voici qu’une erreur comptable offre à Tina l’occasion de se libérer de sa dette. Elle a toujours respecté les règles, mais là sa vie pourrait changer radicalement… Et si c’était son tour de devenir riche?

Mon avis :

        En me lançant dans ma lecture, j’avais un peu peur qu’elle me déplaise craignant une romance impossible entre son assistante et son patron ou autres clichés que l’on retrouve souvent dans ce genre de roman. Si elle ne les évite pas entièrement, elle va quand même beaucoup plus loin et donne parfois matière à réfléchir ce qui est plutôt inattendu avec ce genre de lecture qui semble très légère au premier abord. Nous suivons Tina, la jeune assistante du grand manitou des médias : Robert Barlow. Si elle se sent privilégiée d’avoir réussi à gagner sa confiance là où tant d’autres échouent, ses privilèges s’arrêtent là et elle se sent emprisonnée dans sa vie d’assistante avec son prêt étudiant faramineux à devoir rembourser. Suite à un quiproquo, elle va avoir pour la première fois la possibilité de passer du côté obscur et donc de braver la loi afin de rembourser son prêt et ainsi, vivre une nouvelle vie.  Je m’attendais à ne pas aimer le personnage de Tina, la jugeant superficielle mais plus on avance dans le roman, plus elle fait preuve de courage et de ténacité. Alors certes, la situation dans laquelle elle s’enlise paraît totalement invraisemblable mais l’auteur profite surtout de son roman pour faire passer des messages sur les injustices sociales et les problèmes auxquels sont confrontés nombre de jeunes (femmes surtout) dans la vie actuelle.
     En bref, si j’ai trouvé l’histoire très irréaliste en soi, elle touche à des sujets problématiques qui eux sont poches de notre réalité. Ainsi, j’ai aimé plusieurs réflexions que portaient le roman sans pour autant l’apprécier totalement. J’ai notamment trouvé les personnages peu approfondis, certaines ficelles sont traitées très rapidement et surtout la fin est, à mon sens, beaucoup trop facile et bâclée. Finalement c’est une lecture plutôt décevante car elle avait un bon potentiel !

Tout sucre tout miel, répétait Robert. C’est comme ça qu’il faut s’adresser aux gens ; tout sucre tout miel, mais coriace comme un putois en ragoût.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s