Le soleil est pour toi de Jandy Nelson

Bonjour à tous !

        Me revoici (enfin) avec une nouvelle chronique d’un livre que je voulais lire depuis sa sortie en VO : Le soleil est pour toi de Jandy Nelson. Je n’ai pas encore lu son premier roman : Le ciel est partout qui, pourtant, me tente beaucoup aussi. Je n’avais d’ailleurs pas fait le lien entre les deux avant de lire Le soleil est pour toi car la seule raison qui m’avait poussé à le lire était les critiques extrêmement positives sur ce roman (oui je suis très influençable niveau lecture :p) Bref je me suis lancée et mon avis rejoins celui du plus grand nombre je pense ! 

Couverture Le soleil est pour toi

Résumé : 

      Noah et Jude vivent en Californie. Les jumeaux sont très proches bien que différents : Noah, le solitaire, dessine à longueur de temps et Jude, l’effrontée, est passionnée par la sculpture. Mais les premiers troubles de l’amour et du désir bouleversent leur relation et leurs chemins se séparent.

Mon avis :

          Au début, j’ai été un peu troublé par la structure du livre qui faisait sans arrêt des retours dans le passé et des échanges de voix entre Noah et sa sœur jumelle, Jude. Cela avait pour effet de nous laisser dans un flou permanent. Cependant, j’ai vite compris que l’effet était recherché car cela nous permettait d’avoir deux versions des faits très différentes l’une de l’autre et d’appréhender ainsi les choses petit à petit ce qui est finalement très bien pensé par l’auteur. En effet, si la première partie du livre met en place les éléments principaux de l’histoire ; dans la deuxième, nous comprenons qu’un événement a tout chamboulé et qu’un mystère demeure sur le déroulement de cet événement et de ces conséquences sur les personnages.
       Je me suis donc très vite adaptée à cette particularité de la structure narrative pour m’imprégner totalement de l’histoire ; d’autant plus que les voix de Jude et de Noah sont vraiment très différentes l’une de l’autre. Les deux ont un naturel débordant d’imagination mais de manière très distincte que l’auteur réussi parfaitement à saisir dans l’écriture de ces deux voix. J’ai adoré les deux personnages qui se ressemblent tout en étant très différents. En effet, les deux jumeaux ont chacun une manière différente d’exprimer leurs sentiments, de prouver leur courage et de développer leur imagination ce qui les rend aussi spéciaux et attachants l’un que l’autre.
         L’histoire m’a beaucoup plu et souvent ému. Cependant, je pense que si j’avais un peu plus la fibre artistique, je me serais encore davantage attachée à cette histoire. Il est difficile de se mettre dans la peau des personnages qui vivent et respirent l’art lorsque nous n’y sommes pas aussi sensibles nous même. L’écriture de l’auteur est au service de l’émotion qui se dégage de l’histoire puisqu’elle sonne vraiment juste, poétique et douce ce qui est vraiment plaisant pour un livre destiné avant tout aux ados.
    L’auteur réussi à rendre l’écriture de l’art réellement vivante. Nous avons une véritable représentation visuelle des œuvres qu’elle décrit mais aussi émotionnelle par les émotions que véhiculent ces œuvres. Voici donc un roman qui mérite vraiment que l’on s’y attarde surtout si vous êtes sensible à tout ce qui touche au domaine de l’art. Je lirai sans aucun doute Le ciel est partout qu’il me tarde encore plus de me procurer ! 🙂

Citations :

« Rencontrer son âme sœur, c’est comme entrer dans une maison où on serait déjà allé : on reconnaît les meubles, les images accrochées aux murs, les livres sur les étagères, les contenus des tiroirs. On pourrait y retrouver son chemin dans le noir, s’il le fallait. »

« Je me tourne vers elle, soudain rappelé au fait qu’on a été fabriqués ensemble, cellule par cellule. On se tenait déjà compagnie avant d’avoir des yeux ou des mains. Avant même que nos âmes soient livrées »

« Mais peut-être que chacun de nous contient plusieurs personnes, en réalité. Comme des strates supplémentaires qu’on se rajoute en permanence. Et qu’on intègre en soi chaque fois qu’on fait des choix, bons ou mauvais, qu’on rate quelque chose, qu’on progresse, qu’on perd la tête, qu’on retrouve ses esprits, qu’on se sépare, qu’on tombe amoureux, qu’on fait son deuil, qu’on grandit, qu’on se retire du monde, qu’on se jette dedans à corps perdu, qu’on fait des choses et qu’on détruit. »

Publicités

2 réflexions sur “Le soleil est pour toi de Jandy Nelson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s