Audrey Hepburn, la vie et moi de Lucy Holliday

Bonjour  tous !

       Aujourd’hui je reviens avec un roman que j’ai reçu grâce à la masse critique de Babelio, j’avais voulu le découvrir puisque le sujet me semblait sympathique et léger et surtout parce que j’ai toujours été fasciné par Audrey Hepburn même si je n’ai pas encore vu un seul de ses films (shame on me) ! :p

Couverture Audrey Hepburn, la vie et moi

Résumé :

       Quand elle touche le fond, Libby Lomax connaît un remède imparable : se rouler en boule dans son canapé pour savourer un de ces films hollywoodiens dont elle est une fan inconditionnelle.
Son icône absolue ? L’exquise Audrey Hepburn.
Son film préféré ? Diamants sur canapé…
De la pure magie…
C’est justement un de ses jours « sans » qu’une chose totalement folle se produit : Audrey Hepburn sort de l’écran ! Une Audrey Hepburn parée de sa petite robe noire, de ses perles et de son fume-cigarette. Venue aider Libby à relancer sa vie en lui prodiguant conseils d’élégance et d’art de vivre.
Hallucination ?
Bonne fée ?
… ou charmante calamité ?

Mon avis :

       Alors ce roman est exactement comme je pensais qu’il était : sympathique à lire mais loin d’être inoubliable. Oui, c’est de la chick lit, mais après il y a chick lit probable et la chick lit totalement improbable. Audrey Hepburn, la vie et moi appartient clairement à la seconde catégorie. Déjà Audrey Hepburn apparaît dans l’histoire sans qu’on ne sache vraiment pourquoi et en plus, elle ne représente pas vraiment d’intérêt puisque son rôle est limité à découvrir une machine Nespresso et donner des conseils superficiels à Libby. On a surtout l’impression qu’il s’agit d’une caricature d’elle même, pour un livre censé la mettre en valeur, c’est raté. Les autres personnages sont soit antipathiques soit inintéressants (malheureusement le seul qui m’intéressait, Olly le restaurateur amateur de fromage a peu d’importance dans l’histoire), et enfin il y a vraiment des situations totalement délirantes (Emma Watson qui demande à une totale inconnue de lui concevoir un collier, mais oui, bien sûr…) . Ce que je n’ai pas compris non plus c’est qu’il y a plein de choses dont on n’a pas le fin mot de l’histoire, on dirait que le livre est incomplet, je ne sais pas s’il y a une suite directe à l’histoire mais je trouve ça quand même très dommage.  Je ne peux pas dire non plus que je suis déçue vu que je n’ en avais pas de grandes attentes. Il n’est pas nul en soi, l’histoire en elle-même est plutôt plaisante, c’est typiquement le genre de livre à lire quand on a pas le moral ou quand on ne veut pas se prendre la tête.  En effet en voyant la vie de Libby, entre un père qui ne s’en soucie pas, une mère qui décide pour elle de son avenir et la pousse dans une carrière d’actrice pour laquelle elle n’a aucun talent, une sœur superficielle et une vie amoureuse pas folichonne non plus, on ne peut que relativiser sur sa propre vie !  Enfin ce livre a quand même eu un certain intérêt pour moi puisqu’il m’a donné envie de voir Diamants sur  canapé ou Vacances romaines pour enfin découvrir le jeu d’actrice de la fameuse Audrey Hepburn ! 🙂

Extrait :

 Je ne suis pas une groupie d’Audrey Hepburn !
Quoique…
Je ne raconte pas cela à tous le monde… En fait, je ne l’ai jamais dit à personne mais, parfois, j’ai ce… je ne sais pas comment le qualifier… ce rêve ? ce fantasme ? dans lequel Audrey et moi sommes les meilleures amies du monde. Je nous imagine traînant ensemble dans ces endroits incroyables à New York ou à Paris, à faire du shopping sur la Ve Avenue ou à prendre le thé au Ritz. Surtout, elle est toujours là pour discuter avec moi, pour m’écouter lui raconter ce qui ne va pas dans ma vie, pour me donner des conseils sages et avisés, sans jamais se départir de son allure merveilleusement chic dans ses vêtements Givenchy, ni de cette aura de douce sérénité.
Parce que, au cas où vous ne l’auriez pas encore compris, ma vraie vie manque cruellement de calme, de sagesse et de sérénité.
Sans parler de vêtements Givenchy.

Publicités

8 réflexions sur “Audrey Hepburn, la vie et moi de Lucy Holliday

  1. Le livre est le premier tome d’une trilogie, je pense que c’est la raison pour laquelle beaucoup de choses restent en suspens… Moi aussi j’ai été assez intriguée par le rôle d’Olly dans l’histoire. J’ai tout de même passé un bon moment avec ce livre qui malgré le côté attendu, m’a fait sourire 😉 On verra comment la suite est conçue…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s