Cité 19, tome 1 de Stéphane Michaka

Bonjour à tous !

     Me revoici aujourd’hui pour une nouvelle chronique ! Le site de Babelio m’a très gentiment permis de recevoir le premier tome de Cité 19 ainsi qu’une rencontre avec l’auteur qui devrait avoir lieu normalement la semaine prochaine.  J’avais entendu de bons avis sur ce roman mais je n’avais pas spécialement prévue de le lire avant de le recevoir ce qui tombait donc plutôt bien car j’ai pu ainsi le découvrir ! 🙂

Résumé :

     Que faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques ? Et qui l’a précipité dans le vide ? Convoquée pour identifer le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu’il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d’un inquiétant personnage. Elle suit l’homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille… 150 ans plus tôt !Pour Faustine, c’est le début d’une série d’aventures, aux confins du thriller, de la science-fiction et de l’Histoire.

Mon avis :

     Malheureusement, mon avis est très mitigé sur ce premier tome. Le résumé avait tout pour plaire : mélange de thriller, science-fiction et historique mais le charme n’a pas vraiment opéré pour moi. Tout d’abord j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire. Le personnage de Faustine ne m’a pas du tout convaincu, je n’ai d’ailleurs pas réussi à m’y attacher tout au long de l’histoire ni à aucun autre personnage puisque je n’ai pas compris leurs réactions ni leurs intentions. Ensuite j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de confusions. Je suis d’accord pour laisser planer le suspens mais quand il y a énormément d’indices et pas de fil conducteur, c’est très compliqué de suivre l’histoire et de pouvoir se plonger véritablement dedans. De plus, le récit est alterné entre les aventures de Faustine et les passages qui tiennent plus de la science fiction (que je ne vais pas développer pour ne pas vous spoiler), j’ai trouvé que ces derniers rompaient trop brutalement la continuité du récit et alimentaient plus de questions qu’ils ne donnaient de réponses. Je n’ai donc pas trouvé cette lecture plaisante en soi car je suis restée en surface. Je lirai pourtant le tome 2 pour peut-être mieux comprendre certaines choses et appréhender un peu plus les personnages.  Je sais que ce roman a plu à de nombreuses personnes par son côté multi-genre et je dois reconnaître que le sujet est bien trouvé et que cela m’a rendu quand même très curieuse !

Je le recommande donc quand même si vous aimez les mélanges science-fiction/young-adult ou si vous êtes fanatiques de la période du XIXe siècle à Paris ! 🙂

Extrait :

Faustine baissa les yeux sur les pavés de la cour.
– Comment ai-je fait pour me retrouver dans le Paris d’Haussmann ?
Le nom d’Haussmann, pour Faustine, évoquait toute une époque : le Second Empire. C’était au baron Haussmann que Paris devait ses boulevards et ses jardins publics. Lorsqu’il avait pris ses fonctions de préfet, la capitale ressemblait à une ville du Moyen Âge. Les façades étaient jaunes et noires, décrépies par l’humidité et la suie. Les rues étaient des dédales, des impasses, des goulets. Paris étouffait. Sans parler des légions de microbes qui remontaient de ses égouts. Haussmann avait tout transformé. Quatre-vingt mille ouvriers, quarante mille immeubles, mille deux cents hectares de chaussées et de trottoirs. A coups de pioche, le baron avait remporté la plus grande bataille de son temps : celle du boulevard contre le coupe-gorge, du solide contre le vermoulu, du neuf contre le vieux. 

Concernant le challenge, ce roman m’a permis de rayer : un livre de science-fiction ! 🙂

Publicités

18 réflexions sur “Cité 19, tome 1 de Stéphane Michaka

  1. Carnet parisien et moi-même seront aussi à la rencontre Babelio. Et nous avons aussi eu un avis mitigé.
    Il y a tellement de questions qui restent en suspens ! Alors oui, nous aurons certainement des réponses dans le deuxième tome, et peut-être la série dans sont ensemble sera super. En attendant, ça en fait un premier tome moyen…

  2. Suite à des avis positifs lus sur le net je me suis précipité sur ce livre… Qui pour l’instant reste fermé à côté de mon lit ! J’ai lu les premiers chapitres mais beaucoup de points m’ont déjà gênée, et je n’ai pas encore surmonté ma déception pour aller plus loin… Je m’y remettrai un peu plus tard !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s