La mer noire de Kéthévane Davrichewy

Bonjour à tous et bon 1er mai!

             Aujourd’hui je vais vous parler de La mer noire de Kéthévane Davrichewy une auteure franco-géorgienne qui a écrit de nombreux ouvrages pour la jeunesse. J’ai entendu de très bonnes critiques sur ce roman et ne connaissant que peu l’histoire de la Géorgie, j’ai eu envie de le lire pour en savoir un peu plus!

Couverture La mer noire

Résumé:

          En ce jour anniversaire de ses quatre-vingt-dix ans, la première pensée de Tamouna est pour Tamaz, son amour de jeunesse. Cet homme, qu’elle a rencontré l’été de ses quinze ans à Batoumi, et qu’elle n’a cessé d’attendre, devrait être le quarante et unième convive de la fête familiale qui se prépare. La longue journée anniversaire est comme la métaphore de la vie de Tamouna. Entourée des siens, elle a laissé ouverte la vanne des souvenirs, et peu à peu, l’image de la doyenne qu’elle est devenue se superpose à celle de la jeune fille exilée. L’arrivée tardive de Tamaz en éternel amoureux achève de créer le trouble.

Mon avis:

         J’ai trouvé ce livre très émouvant, on en apprend énormément sur l’Histoire de la Géorgie. Tamouna fille d’un indépendantiste géorgien doit partir lorsque la Russie prend le contrôle de son pays. Elle s’exile donc vers la France avec sa soeur et sa mère en laissant tout le reste de sa famille, amis et souvenirs derrière elle. Mais elle laisse aussi Tamaz, son premier et véritable amour qui ne va cesser de la hanter toute sa vie. Le jour de ses quatre-vingt dix ans, ses souvenirs remontent à la surface tandis qu’elle se prépare pour sa fête d’anniversaire à laquelle Tamaz doit assister. Le livre alterne les passages sur son passé et sur son présent, grâce à cela on apprend à connaître Tamouna peu à peu et l’auteur nous tiens en haleine jusque la fin.
       Un roman superbement bien écrit, qui parle d’exil, de liens familiaux et d’amour indestructibles. A lire si vous souhaitez en savoir plus sur la Géorgie et les traditions géorgiennes! Ou simplement si vous aimez les histoires d’amour impossibles! 😉

Citations:

« Elle tente de revoir les visages, ceux de Théa, de Nora, et celui de Tamaz, leurs traits sont flous. Et leurs voix? Seule celle de Tamaz résonne encore. Les voix s’effacent d’abord.C’est douloureux, mais ce qui l’est plus encore, c’est le moment où elles vous reviennent de plein fouet, fugitivement mais aussi clairement qu’un morceau de verre. »

« Certaines choses sont des piliers indestructibles qui soutiennent notre existence, dis-je, quoi qu’il arrive, c’est là, et tant qu’on en est conscient, rien ne peut nous l’enlever. C’est ce que je ressens pour toi, me dit-il. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s