La rédemption du Marchand de sable de Tom Piccirilli

Je ne lis pas beaucoup de Polars. Je crois même que les seuls que j’ai lu sont quelques Agatha Christie que j’avais pourtant bien aimée. C’est un genre que j’aimerais découvrir même si je suis plutôt une âme sensible xD  J’avais découvert par hasard La rédemption du Marchand de Sable de Tom Piccirilli qui me tentait car il semblait mêler thriller et fantastique donc je me suis dis que ce serait une bonne approche du genre.

Couverture La rédemption du Marchand de sable

Résumé:

      Depuis que Killjoy a assassiné sa petite fille, la vie d’Eddie Whitt n’est plus qu’un long cauchemar… Il a tout perdu, sa femme a sombré dans la folie, il a quitté son travail et choisi de traquer sans répit celui qu’on surnomme le Tueur à l’oreiller ou le Marchand de sable. Lorsqu’il réapparaît quelques années plus tard, Killjoy a changé. Il ne tue plus. Il enlève des enfants maltraités par leurs parents pour les donner aux familles endeuillées par sa faute. Dans de longues lettres tourmentées, il tente d’expliquer à Eddie ce qu’il fait. Entre le père désespéré et l’assassin en quête de rédemption va se nouer une étrange relation faite de folie et de fascination…

Mon avis:

     Pour tout dire, je ne sais pas trop quoi penser de ce roman, je ne suis jamais complètement rentrée dedans et pourtant il m’a quand même marqué. Il y a certaines choses trop folles pour moi que je n’ai pas bien comprise par exemple il y a toute une histoire avec la secte du Dieu de Mucus-au-Cerveau-à-l’Epine et du Noeud Cosmique qui n’a pas grand intérêt dans le roman. D’ailleurs au lieu de fantastique, je dirais que c’était plutôt un thriller philosophique… Ce qui m’a le plus plu dans l’histoire, c’est la  relation entre killjoy et Whitt qui est très intéressante, on se demande comment elle va évoluer au fil du roman, comment se déroulera la confrontation entre les deux personnages si il y en a une , si Whitt pardonnera à l’assassin de sa fille etc. La psychologie des personnages est vraiment le point fort du roman. J’ai particulièrement aimée la fin bien que le « déclic » de Whitt  est trop rapide selon moi.  Peut-être qu’une relecture me permettra de comprendre les subtilités que je n’ai pas saisies.

En bref ce thriller mêle rires et larmes, folie et fascination.

Citation:

« Se rencontrer soi même, c’est rencontrer un inconnu. L’homme qu’on devient n’a pas grand-chose à voir avec l’homme qu’on a été.»

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s