Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle de Jonas Jonasson.

Bonjour et bonne année à tous! Pour mon premier article de l’année 2013, je vous parlerais du Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonnasson, un auteur finlandais. Si le titre et la couverture délurée ont piqué ma curiosité, c’est les bons avis que j’en ai entendu qui ont fini par me convaincre de le lire et je dois dire que je suis loin d’être déçue!
 

h701603-360-360--le-vieux-qui-ne-voulait-pas-feter-son-anniversaire
 

Le résumé:

   Le jour de ses cent ans, alors que tous les notables de la ville l’attendent pour célébrer l’évènement, Allan Karlsson s’échappe par la fenêtre de sa maison de retraite quelques minutes avant le début de la fête organisée en son honneur. Ses plus belles charentaises aux pieds, le vieillard se rend à la gare routière, où il dérobe une valise dans l’espoir qu’elle contienne une paire de chaussures. Mais le bagage recèle un bien plus précieux chargement, et voilà comment Allan se retrouve poursuivi par la police et par une bande de malfrats… Commence alors son incroyable cavale à travers la Suède, mais aussi, pour le lecteur, un étonnant voyage au coeur du XXe siècle, au fil des évènements majeurs auxquels le centenaire Allan Karlsson, génie des explosifs, a été mêlé par une succession de hasards souvent indépendants de sa volonté.

      En lisant ce résumé on comprend déjà que ce drôle de centenaire d’Allan va vivre de folles péripéties, mais sa vie était déjà bien remplie d’aventures plus extraordinaire et farfelues les unes que les autres. En effet Allan a un don pour se retrouver dans des situations critiques, on se demande bien comment il a pu atteindre les cent ans d’ailleurs… Le livre alterne des passages de son passé et de sa vie actuelle, on découvre le grand rôle que joue Allan dans l’Histoire de 1905 à 2005, notamment en divulguant le secret de la bombe atomique aux américains ainsi que les relations qu’il a eu avec de grands Hommes de cette période comme Staline, Mao Tsé Toun ou Henry Truman plus ou moins amicales. En bref ce roman fut un vrai coup de coeur, drôle, surprenant et touchant en même temps, je me suis prise d’affection pour Allan, vrai modèle de vie, épicurien et éternel optimiste. C’est peut-être ça la morale de l’histoire finalement:prenez la vie comme elle vient, restez comme vous êtes et vous vivrez plus longtemps.
      Je vous le conseille donc vivement! Je lis beaucoup de littérature nordique en ce moment et je suis agréablement surprise. J’ai lu deux romans de Arto Paasilinna (Petits suicides entre amis et le lièvre de Vatanen) que j’ai beaucoup apprécié. Il ressemble sur certains points au vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, de l’humour, des aventures et une belle leçon de vie.
 
Pour finir voici quelques citations:

Allan Karlsson n’attendait rien d’extraordinaire de l’existence.Il voulait un lit pour dormir, de la nourriture à volonté, de quoi s’occuper et un bon coup à boire de temps à autre.

-Oh monsieur le procureur n’a pas besoin de se mettre à genoux. Je serai aussi silencieux qu’une souris à partir de maintenant, je vous le promets. En cent ans je n’ai eu la langue trop bien pendue que deux fois : quand j’ai expliqué à l’Ouest comment on fabriquait une bombe atomique, et quand j’ai fait la même chose à l’Est.
Le procureur Ranelid songea qu’une bombe atomique était peut-être LA solution, surtout si Karlsson était assis dessus.

Peu après, son père se noya dans l’étang en essayant de sauver une génisse. L’événement affecta Julius car il aimait bien la génisse

Publicités

Une réflexion sur “Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle de Jonas Jonasson.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s